Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DENT de SAGESSE

DENT de SAGESSE

Exprimer et faire circuler de l'énergie info. sous différents angles

Sortir de la Matrice

Donc lorsque nous observons le firmament étoilé, nous ne voyons pas la réalité. Mais nous nous
regardons dans un miroir multidimensionnel formé de plasma, qui nous reflète en infiniment de
fois, dans d'infinies quadri-couches dimensionnelles.

Nous voyons "l'ensemble" de la terre se composant de plusieurs couches, qui sont les planètes que
nous croyons voir dans le ciel. Nous voyons alors les images d'une illusion, simplement parce que
nous croyons qu'il s'agit de la réalité.

Giuliana Conforto

En résumé : 

"... une astrophysicienne du nom de Giuliana Conforto. Et, cette auteure, écrivaine de plusieurs bouquins célèbres, confirme qu'il existe un Soleil Invisible, au centre de Gaia. Il a été détecté par des méthodes d'investigation et de diagnostic très précis... L'auteure atteste qu'il existe deux forces nucléaires : forte et faible.

 

La force électro forte s'apparente à tout se qui divise sépare, et provoque la dualité.

En revanche, la Force électro faible constitue cette Force qui relie les différents matériaux et plans de la matière.

 

En définitive, nous sommes situés entre deux forces apparemment opposées, qui l'une d'elle est expansive, ou évolutive, et l'autre est subdivisive, ou entropique. Chacun d'entre nous, est capable de donner de la force aux particules de matière pour les orienter vers ce qui nous semble le plus juste… Si, c'est de l'Amour, nous allons vers l'expansion, si, c'est la dualité, la division, nous allons vers la peur, puis, la solitude qui aura une incidence sur notre existence. "

Elle démontre l'interconnection et l'imbrication de toutes les planètes, des dimensions, prouvant la fausseté de tous nos systèmes de mesure et d'études du cosmos...

https://www.reseauleo.com/t%C3%A9moignage-159-alicia-d%C3%A9couverte-de-la-physicienne-giuliana-conforto/

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article